Andriy Nebytov annonce 900 civils tués dans la région de Kiev

Andriy Nebytov, le chef de la police de Kiev a confirmé que les corps de plus de 900 civils ont été découverts dans la région de Kiev après le retrait des forces russes, a déclaré le chef de la police régionale lors d’une déclaration vendredi.

Andriy Nebytov, le chef de la police régionale de Kiev, a déclaré que les corps avaient été abandonnés dans les rues ou avaient reçu une sépulture temporaire.

Il a cité des données de la police indiquant que 95 % des victimes avaient succombé à des tirs de sniper et à des blessures par balle.

“Par conséquent, nous comprenons que sous l’occupation (russe), les gens étaient simplement exécutés dans les rues”, a déclaré Nebytov. “Le nombre de civils tués a dépassé les 900 – et j’insiste, il s’agit de civils, dont nous avons découvert les corps et les avons remis pour examen médico-légal.”

Un nombre qui ne cesse d’augmenter

Il a ajouté que de nouveaux corps étaient découverts chaque jour, sous les décombres et dans des fosses communes.

“Le plus grand nombre de victimes a été découvert à Bucha, où l’on compte plus de 350 cadavres”, a-t-il déclaré.

Selon M. Nebytov, les travailleurs des services publics de Bucha ont ramassé et enterré les corps dans la banlieue de Kiev alors que celle-ci restait sous contrôle russe.

Andriy Nebytov a ajouté que les troupes russes “traquaient” les personnes qui exprimaient de fortes opinions pro-ukrainiennes.

Latest news
Related news