Coupe du Luxembourg : Esch rejoint l’Arantia en finale !

Après une remontée incroyable dans le dernier quart-temps, porté par un Steven Green impérial, le Basket Esch bat le Telstar Hespérange 76-74 dans les dernières secondes en demi-finale de la Coupe du Luxembourg, à la Coque. Chez les filles, la Résidence bat Esch (61-68) et rejoint le T71 en finale.

Dans une ambiance survoltée ce mercredi soir à la Coque, où les supporters des deux clubs ont donné de la voix de la première à la dernière seconde, le Basket Esch a battu le Telstar Hespérange (76-74) en demi-finale de la Coupe du Luxembourg, et rejoint l’Arantia Larochette en finale.

La partie était assez serrée jusqu’à la pause. Le Telstar se montrait un plus adroit que son adevrsaire au shoot, notamment à trois points, et plus patient dans la construction de ses offensives. Les Eschois, eux, essayaient trop souvent de forcer le passage pour trouver une solution dans la raquette adverse. A force d’insister, ils parvenaient à coller au score. Ils pouvaient surtout compter sur un Steven Green spectaculaire, qui claquait notamment un énorme dunk en fin de premier quart-temps. A la mi-temps, le Telstar était légèrement devant 42-47.

Jefferson et Foster avaient pourtant montré la voie…

Mais l’Américain du Basket Esch allait se retrouver un peu trop seul dans la deuxième partie du match. Ses coéquipiers baissaient de régime dès le début du troisième quart-temps et laissaient le Telstar prendre le large, jusqu’à avoir un écart de douze points (56-64 à moment donné). Du côté des Hesperangeois, Foster, remuant toute la partie, causait beaucoup de problèmes à la défense eschoise, et Jefferson se montrait d’une précision redoutable au tir (les deux terminent d’ailleurs le match avec un double-double, 20 points et 12 rebonds pour Foster, 24 points et 12 rebonds pour Jefferson ). Les hommes de Franck Mériguet souffraient et on les voyait mal revenir dans la partie…

Un dernier quart-temps de folie

C’était sans compter sur un dernier quart-temps de folie ! Les Eschois appuyaient sur l’accélérateur comme jamais, avec notamment un Clancy Mac Rugg harcelant la défense adverse sans relâche et finissant le match avec un joli double-double (18 points, 18 rebonds). Ils réussissaient ainsi à combler leur retard petit à petit. Jusqu’à ce que le suspense devienne étouffant dans la salle surchauffée de la Coque. Et à quelques secondes du coup de sifflet final, l’homme du match, l’inévitable Steven Green inscrivait le panier de la victoire. L’Américain, qui termine à 29 points marqués, a littéralement porté son équipe jusqu’à la finale. Le 12 mars, le Basket Esch affrontera l’Arantia Larochette.

Chez les filles, la Résidence Walferdange bat le Basket Esch (61-68) et rejoint le T71 Dudelange en finale.

Latest news
Related news