Finale au sommet

Ce soir se tiendra la dernière journée des play-offs d’AXA League et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on en salive d’avance. Car oui, un titre de champion de Luxembourg se jouera à partir de 20h15 au hall Henri Schmitz, entre le Handball Esch et les Red Boys de Differdange. 

Il faudra attendre jusqu’à ce soir, aux alentours de 21h30, pour connaitre le verdict final d’une saison d’AXA League haletante, un verdict qui se jouera entre d’un côté le champion en titre, Esch, et de l’autre un Differdange, annoncé comme favori par bon nombre de joueurs du championnat il y a encore quelques semaines. Pourtant, au coup d’envoi, les Eschois seront en ballotage favorable puisqu’ils sont devant les Red Boys au classement. Un nul les arrangerait forcément contre une équipe qui doit absolument gagner pour récupérer le trône. 

Pour Chris Auger, « la différence se fera sur l’envie »

Joueur d’expérience au sein de cette équipe differdangeoise, Chris Auger accepte la comparaison entre le match de demain et un match de coupe. « C’est simple, pour être champion, il faut les battre, car Esch a une carte en plus en cas de match nul. C’est comme une finale de coupe, sauf qu’habituellement, elle se déroule sur terrain neutre. Là, on joue chez l’adversaire direct. » Dans un hall omnisports Henri Schmitz qui devrait logiquement afficher complet, le gardien des Red Boys s’attend à « une énorme ambiance. On doit être prêt à ça » et évoque la clé du match : l’envie. « Au niveau technico-tactique, je ne pense pas qu’il y aura de révolution sur le terrain. La différence se fera sur l’envie. Ce sera un gros combat, il y a aura forcément de la pression, à voir comment tout le monde gère cela, des joueurs aux arbitres jusqu’au banc de touche. De là à aborder le match différemment ? Pas vraiment. « On s’est préparés de la même façon que n’importe quel match. Ce n’est pas un adversaire qu’on va découvrir puisqu’on s’est déjà affrontés 3 fois cette année. Au niveau comptable, l’avantage est à Esch, mais s’il faut les battre une fois c’est bien demain. »

Du côté d’Esch, « l’expérience des grands rendez-vous va jouer »

Côté eschois, Martin Muller sait que jouer devant son public est « un avantage, même si au Luxembourg, cet avantage des matchs à domicile n’est pas aussi grand qu’à l’étranger où les déplacements peuvent être longs. On aura tout de même le soutien du public dans une salle où l’on a nos repères. » Et pour l’international luxembourgeois, ce match sera aussi « une histoire de discipline sur le terrain. Il faudra éviter les déchets techniques. L’expérience des grands rendez-vous sera importante pour gérer le match ». Quoi qu’il en soit, « tout le monde se donnera à fond et puisera dans ses réserves pour un match qui récompensera toute une année de travail » conclue l’arrière du Handball Esch. Une saison qui ne récompensera qu’une seule des deux équipes, ce soir. Malheur aux vaincus.

Latest news
Related news