Formule 1 : Mike Krack dans le grand bain

L’ancien patron de BMW Motorsport revient sur ses premiers pas avec l’équipe de Silverstone

C’est désormais officiel. Le Luxembourgeois a passé son premier grand oral face aux médias. Mike Krack, qui a rejoint l’équipe de Lawrence Stroll depuis le 1er mars a répondu aux questions de la presse internationale.

Genèse d’une arrivée dans la catégorie reine du sport automobile

“J’étais au petit Le Mans (course d’endurance réservée aux voitures de sport et de tourisme) et j’ai probablement attrapé le covid ici. Je suis resté deux semaines en quarantaine sur place, en home office en attendant le retour de mon test positif” commence Mike Krack. 

“J’ai reçu un appel d’une agence de chasseur de tête. Nous avons parlé de manière très générale, de Formule 1… Rien sur Aston Martin a été discuté au départ, rien non plus à propos du rôle… Les discussions ont continué et à un moment donné, cela est devenu plus clair sur le poste. Pour être honnête, j’ai été très attiré par l’opportunité. Il y a eu quelques réunions avec Lawrence Stroll et Martin Whitmarsh jusqu’à ce qu’on se sert la main et qu’on se dise “Allons-y”. 

Le nouveau directeur de l’équipe basée à Silverstone affirme qu’il abordera ses nouvelles fonctions avec “humilité” et qu’il ne se précipitera pas pour apporter des changements. 

Arrivé à l’usine proche du célèbre circuit, il a pu prendre la mesure des ambitions du propriétaire de la firme anglaise, le Canadien Lawrence Stroll. “C’est “écrasant” avance-t-il. “Je suis venu quelques mois avant mon arrivée officielle ici, et quand vous voyez cet énorme bâtiment en construction, c’est imposant, forcément.” 

“Je pense qu’il faut aborder cela avec humilité, il faut venir ici et comprendre comment cette équipe travaille. Parce que nous ne devons pas oublier que le “Team Silverstone” est une grande équipe. Pendant toutes ces années, elle a toujours été à la hauteur de ses possibilités.

Il poursuit :“ll est important de découvrir les points forts de l’équipe et où nous pouvons la rendre plus forte, et où nous pouvons améliorer certaines de ses faiblesses.”

“En ce moment, j’ai beaucoup de discussions avec tout le monde, les chefs d’équipe et les chefs de département, pour comprendre comment l’équipe est gérée, comment le système fonctionne.”

Une analyse qu’il développe :“Je pense qu’il serait stupide de venir ici le premier jour et d’essayer de retourner toutes les pierres et de tout vouloir réorganiser. L’équipe a de bonnes bases, elle a besoin de deux ou trois choses pour franchir les prochaines étapes.”

“Mais ce n’est pas en mettant tout sans dessus dessous que nous y parviendrons.

“J’adopte donc une approche conservatrice ici, j’essaie d’apprendre autant que possible, d’y apporter ma philosophie, d’y apporter ma pensée, qui est toujours un travail d’équipe positif, parce que la motivation vient d’elle-même.”

“Les gens ici sont extrêmement motivés, vous pouvez me croire. Il s’agit donc de canaliser cela correctement.”

Latest news
Related news