Israel 3 – 0 Luxembourg : Le Luxembourg craque en fin de rencontre…

Encore a égalité dans le dernier quart d’heure, le Luxembourg finit par s’écrouler en dix minutes. Trois buts encaissés dans un match où les joueurs de Mario Mutsch avaient su répondre au défi, malgré un manque préjudiciable de justesse technique devant. 

(Yusopove 78’ et 82’, Zoabi 87’) Israel 3 – 0 Luxembourg

Retrouvez le live de la rencontre ici :

Pereira impassable

Dans une ambiance assez festive, la rencontre débute avec une domination légère d’Israel, qui, dans les dix premières minutes, essaye de presser haut son adversaire. Le Luxembourg, lui, ne se dégonfle pas et tente aussi d’aller chercher son adversaire dans ses retranchements. Une dynamique qui va globalement durer l’intégralité de cette première mi-temps, où le pressing conséquent empêche les deux équipes de développer leur football. Israel réussit tout de même à plusieurs reprises à percer la défense adverse, mais la totalité des opportunités fuient le cadre, ou sont arrêtées par un Pereira absolument imparable. Le portier est irréprochable, que cela soit sur des frappes lointaines, une tête sur corner, ou encore un centre particulièrement dangereux. En face, le Luxembourg se procure certaines opportunités, en particulier en fin de première période mais pêche dans la dernière ou avant-dernière passe. Si les locaux se nourrissent assurément d’un public acquis à leur cause, les joueurs du Grand-Duché répondent au défi imposé, et reviennent ainsi à la pause sur un score nul et vierge.

Le Luxembourg finit par craquer

La rencontre repart alors sur un rythme similaire avant que le Luxembourg finisse par prendre les devants dans le jeu. Plus saignants, plus offensifs, les joueurs de Mario Mutsch font reculer une équipe locale qui se contente de plus en plus de contrer. Malheureusement, la domination des visiteurs ne se concrétisent pas en réelles opportunités, le portier adverse n’ayant qu’à s’employer qu’une fois sur un centre de Lohei. Les gâchettes offensives vont en effet faire preuve d’un certain manque de justesse technique, préjudiciable au moment de conclure. Une absence de précision qui va coûter cher. Si le penalty de Yusopove consécutif à une faute indiscutable de Pereira passe à côté, l’ailier va finir par se rattraper. Deux actions consécutives côté gauche, deux frappes absolument similaires et imparables, et deux buts dans l’escarcelle. Le Stade Haberfeld peut exploser, tandis que Ikene et ses coéquipiers sont touchés. Zoabi en profite alors pour s’offrir un troisième but grâce à un superbe extérieur à la 87’. En dix minutes, le Luxembourg, épuisé tant mentalement que physiquement s’effondre. Il s’agit maintenant de se remobiliser avant la prochaine rencontre jeudi.

Latest news
Related news