Israel – Luxembourg : Profiter de la dynamique

Ce soir débute l’Euro U17 en Israel par une affiche entre le pays hôte et le Luxembourg. Si les joueurs de Gadi Brumer ont évidemment l’avantage de jouer à domicile, Mario Mutsch et sa bande pourraient profiter de cette première rencontre pour, qui sait, signer un nouveau formidable exploit.

Sous une température absolument parfaite et le soleil israélien, dans un pays actuellement en proie à une crise politique certaine, une compétition s’apprête à débuter. L’Euro U17, dans quelques heures, va officiellement commencer et opposera pour sa première rencontre Israel et le Luxembourg. Une affiche entre deux équipes qui ne se connaissent que peu, et qui précède les chocs à venir face à l’Allemagne et l’Italie.

Après l’euphorie de la qualification, place donc aux choses sérieuses. Et il serait presqu’injuste d’asséner que ce soir, le Luxembourg a un coup à faire. Car la présence du Grand-Duché dans cette compétition relève déjà de l’authentique exploit. Jamais dans l’histoire, ce petit pays de 600 000 habitants ne s’était qualifié pour cette compétition. Et en soi, la participation est une victoire avant même les joutes contre les futurs adversaires. Mais, au même titre que ces joueurs qui enchaînent les succès insolents depuis plusieurs mois, nous en voulons toujours plus. En ce sens, débuter face au pays hôte ce soir offre une réelle possibilité au Luxembourg de marquer des points pour son entrée dans la danse.

S’il y a évidemment des avantages à être hôte d’une telle compétition, Israel ne peut pas se targuer d’avoir eu l’occasion de jouer des rencontres à véritable enjeu. Ainsi, le groupe – composé de joueurs évoluant exclusivement au sein du pays – n’a pas pu se tester dans des rencontres hors amicales. Une situation que le sélectionneur Gadi Brumer a mentionné en conférence de presse, estimant que cela constituait un handicap conséquent. Cela n’empêche néanmoins pas l’hôte de la compétition de rester sur cinq victoires consécutives, après une tournée de matchs amicaux en février particulièrement réussie. En venant à bout de la Biélorussie (par trois fois), de l’Ouzbékistan et la Georgie, l’hôte de la compétition a ainsi pu répéter ses gammes, quand bien même ces rencontres datent d’il y a plus de trois mois.

Il faudra en tout cas de se méfier d’un groupe qui se connait plutôt bien, à l’image de Guy Amos, Loay Shaban ou encore Faris Egbaria, qui ont enchaîné les sélections ces derniers temps. Et le défenseur central Maor Yesilimark, considéré comme une véritable promesse, sera assurément un obstacle conséquent à dépasser. Ajoutez à cela le soutien d’un public acquis à leur cause, et il ne fait nul doute que ce match inaugural sera de ceux particulièrement ardu.

Mais les joueurs de Mario Mutsch ne sont plus à un exploit près. Et, en affrontant l’adversaire supposément le plus faible du groupe pour débuter, peut faire une excellente opération en attente des affiches contre l’Allemagne et l’Italie. Si le sélectionneur a répété à de nombreuses reprises que l’essentiel se trouve dans l’expérience engrangée, il est dur d’imaginer que le calendrier n’ait pas été profondément analysé, et qu’au vu de l’esprit de compétiteur évident du sélectionneur, le coup sera joué à fond.

Tim Flick et ses coéquipiers se retrouvent donc ce soir, dans le grain bain. Un premier goût des joutes internationales qui passionnent et divisent les nations, et une formidable chance d’engranger l’expérience avant, qui sait, de rejoindre les A dans les années à venir. Une opportunité rare, quasi unique pour le Luxembourg, qui devra réussir à éviter de succomber sous le poids de l’histoire pour plutôt développer son jeu. Si le défi est assurément de taille, le Luxembourg U17 a prouvé cette dernière année qu’il n’était plus à un exploit près. De là à en rajouter un ? Réponse dès ce soir.

Tendai Michot, à Tel-Aviv

Retrouvez le match en direct sur le site de Uefa.com ou sur la chaine RTBF à partir de 19h.

Latest news
Related news