Ukraine : Joe Biden prévoit de se rendre en Europe

L’annonce du voyage du Président américain Joe Biden est intervenue un jour avant que Zelensky ne s’adresse au Congrès américain.

Le président Joe Biden se rendra à Bruxelles la semaine prochaine pour rencontrer des alliés de l’OTAN et participer à un sommet des dirigeants de l’Union européenne, alors que la Russie poursuit son invasion de l’Ukraine.

La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a déclaré mardi que le président “discutera des efforts de dissuasion et de défense en cours en réponse à l’attaque non provoquée et injustifiée de la Russie en Ukraine, et réaffirmera notre engagement inébranlable envers nos alliés de l’OTAN”.

L’annonce du voyage a eu lieu juste avant que Biden n’organise un événement pour signer un projet de loi sur les dépenses gouvernementales, qui a obtenu un soutien bipartisan et qui comprend 13,6 milliards de dollars supplémentaires pour l’Ukraine.

“L’agression de Poutine en Ukraine a uni les gens dans toute l’Amérique, uni nos deux partis au Congrès et uni notre monde épris de liberté”, a déclaré M. Biden lors de la cérémonie.

La semaine prochaine, le président participera au “sommet extraordinaire” du 24 mars convoqué par le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, pour discuter de l’invasion russe et manifester son soutien à l’Ukraine.

À la question de savoir si M. Biden avait l’intention de se rendre dans d’autres pays ou de rencontrer le président ukrainien Volodymyr Zelensky pendant son séjour en Europe, Mme Psaki a répondu que les détails du voyage étaient encore en cours de finalisation.

Ce voyage sera le premier de Biden en Europe depuis le début de l’invasion russe le 24 février.

Le président américain a cherché à rassurer les alliés de l’OTAN sur le flanc oriental de l’alliance en leur assurant le soutien américain, alors que Vladimir Poutine poursuit son assaut militaire.

“Nous avons été incroyablement alignés jusqu’à présent, cela n’arrive pas par hasard. Le président croit beaucoup à la diplomatie et c’est donc l’occasion de faire exactement cela”, a déclaré M. Psaki.

M. Poutine a déclaré mardi que les dirigeants ukrainiens n’étaient pas “sérieux” dans les pourparlers visant à résoudre le conflit, alors que Kiev s’apprête à prolonger le couvre-feu après avoir été attaquée par les forces russes.

Le week-end dernier, la Russie a attaqué une base militaire dans l’ouest de l’Ukraine, près de la frontière avec la Pologne, membre de l’OTAN, ce qui n’a pas manqué d’inquiéter les alliés occidentaux.

L’annonce du voyage de M. Biden est intervenue un jour avant que M. Zelenskiy ne s’adresse au Congrès américain, où il devrait demander un soutien militaire supplémentaire.


Mme Psaki a une nouvelle fois rejeté les appels à fournir des avions militaires à l’Ukraine ou à établir une zone d’exclusion aérienne au-dessus du pays. Elle a déclaré que l’administration Biden s’était engagée à fournir 1,2 milliard de dollars d’aide à l’Ukraine, dont 500 millions de dollars d’aide militaire au cours des deux dernières semaines.

Dans les projets de financement que M. Biden a signé mardi, les législateurs ont accordé au président le pouvoir de transférer 3 milliards de dollars supplémentaires en matériel de défense à l’Ukraine et à d’autres alliés.

Le reste des dépenses sera consacré à l’aide humanitaire.

Latest news
Related news