PH : Käerjeng fera son retour en BGL Ligue !

Ce weekend en Promotion d’Honneur, on a assisté aux premières célébrations. Tout d’abord, Berbourg, Weiler-la-Tour et Medernach ont assuré leur maintien grâce à leurs victoires respectives contre l’US Esch (4-2), Rumelange (1-3) et Steinsel (1-2). Mais l’information majeure est que l’UN Käerjeng a officiellement acté sa montée en BGL Ligue grâce à son nul 2-2 à Bissen.

L’UNK pas encore champion, mais déjà promu

Les supporters de Käerjeng sont certainement passés par toutes les émotions ce dimanche. En déplacement à Bissen, les leaders du championnat ont vécu une entame de match très difficile et Bissen en a profité pour ouvrir le score par Augusto. « On a commencé le match dans un système un peu différent que d’habitude, donc on a mis pas mal de temps à trouver nos repères. C’est ce qui nous a posé un peu problème dans la première mi-temps », nous confiait Julien Fostier. Mais les choses ne s’arrangèrent pas tout de suite au retour des vestiaires, c’est même le coup de massue : Augusto double la mise et l’UNK se retrouve plus que jamais dans les cordes. Il lui fallait repartir de l’avant et c’est ce qui arrivera à 60e minute grâce à un pénalty transformé par Fostier. Peu avant l’entame du dernier quart d’heure, ce même Fostier rétablit même l’égalité. « On a su réagir en deuxième mi-temps et je suis très content d’avoir pu marquer ces deux buts aujourd’hui », expliquait Fostier avant de nous expliquer ses ambitions pour les deux derniers matchs : « On veut aller chercher le titre, surtout quand on sait qu’on est premiers depuis quasiment le début de la saison. Maintenant que la montée est faite, j’espère qu’on va pouvoir jouer relâchés et sans pression. »

Au moment du coup de sifflet final, les joueurs de David Zenner apprennent la défaite de Mondercange 3-1 à Junglinster. Cela leur garantie de passer une nouvelle semaine en tête du championnat. Entre Canach et Mamer, on vient d’entrer dans les arrêts de jeu et le score est de 1-1. S’il reste en l’état, Käerjeng est certain de monter. Les minutes s’égrènent. Les joueurs de Käerjeng sont assis en groupe sur le terrain et attendent la délivrance. Soudain, c’est la fête. Les joueurs viennent d’apprendre que le match de Mamer s’est terminé sur le score de 1-1. Avec ses 58 points (soit 2 d’avance sur Mondercange et 7 sur Mamer) Käerjeng terminera au pire 2e et accèdera à la BGL Ligue l’an prochain. Malgré son nul, Mamer ne réalise pas une mauvaise opération, puisque Rumelange (premier non- barragiste) a bu la tasse contre Weiler-la-Tour (1-3) et se retrouve désormais à 5 points, alors qu’il ne reste plus que 2 matchs.

Berbourg, Weiler-la-Tour et Medernach sont sauvés

La lutte pour le maintien est très dense. Et elle pouvait potentiellement le devenir davantage si d’aventure, l’US Esch et Steinsel venaient à s’imposer respectivement à Berbourg et contre Medernach. À la mi-temps, Steinsel et Medernach sont dos à dos, tandis qu’à Berbourg, c’est l’US Esch qui vire en tête. Il reste 45 minutes aux hommes de Forkel pour renverser la situation. Et c’est exactement ce qu’ils vont faire pour finalement s’imposer 4-2. « C’est quelque chose de récurrent cette saison. Dans bon nombre de matchs, on était menés à la mi-temps et on a réussi à retourner la situation », nous expliquait le gardien local, Konstantinos Karakostas. « C’était un match très important pour le Berdenia, parce qu’il officialise notre maintien pour la première saison complète de l’histoire du club en Promotion d’Honneur. (…) Maintenant on va fêter le maintien et l’anniversaire de Bobby (n.d.l.r. Jiang). » Dans l’autre match, c’est également le mieux classé, Medernach, qui a émergé, 2-1. C’est ainsi que la fête a pu commencer à Berbourg comme à Medernach. Ces deux clubs sont officiellement sauvés et ils ont entraîné Weiler-la-Tour dans leur sillage.

De la 10e à la 16e place, personne n’a gagné. Les bénéficiaires de cette 28e journée sont donc ceux qui ont fait un nul, à commencer par Schifflange et Mersch qui se sont quittés sur le score de 1-1. 10e avec 36 points, le FCS95 n’est plus qu’à deux points du maintien. Mersch suit immédiatement avec 35 points. Canach, actuellement le dernier sauvé avec 33 points, compte 2 points d’avance sur Bissen et 3 sur Steinsel. Pour l’US Esch, 15e avec 27 points – soit 6 de moins que Canach -, le salut ne pourra plus que venir d’un match de barrage en raison de leur différence de but largement déficitaire.

Les brèves

William Rodrigues (Double buteur pour le FC Jeunesse Junglinster):«On a affiché une belle mentalité et on a eu de la chance d’inscrire très tôt le premier but. Ça nous a permis d’aborder la suite du match plus sereinement. C’était important de gagner ce match à cause de la pression de Rumelange derrière nous. En plus ils ont perdu… On aura moins de pression, mais rien n’est fait. Il faut encore jouer ces deux matchs. L’important est de gagner la semaine prochaine contre Bissen pour assurer notre place de barragiste. » Junglinster 3-1 Mondercange.

Ismael Bouzid (Entraîneur du FC Schifflange 95) : « Aujourd’hui, on loupe un pénalty ; on a deux ballons sur la barre transversale et il y en a un des deux qui, je pense, qu’elle est rentré, mais l’arbitre a décidé du contraire… On reste un peu sur notre continuité : On mérite beaucoup mieux, mais on n’est pas récompensés. On aurait été officiellement maintenus, mais maintenant, ce n’est pas le cas. Il va falloir rester concentrés pour les matchs contre l’US Esch et Mamer. » Schifflange 1-1 Mersch.

Vitor Pereira (Entraîneur du FC Mamer 32) : « Je pense qu’au niveau des occasions, on était au-dessus ; malheureusement, on fait une petite erreur qu’on paie cash. (…) On est à un, deux points de notre objectif principal : atteindre les barrages. Ce sera difficile de prévoir l’adversaire. Mais après la prochaine journée, si on a certaines garanties, il pourrait y avoir des rotations pour qu’on commence à préparer le barrage. Après, il faudra voir si on joue le jeudi où le samedi. Pour moi, jouer un match aussi important le jeudi, quatre jours après la fin du championnat, c’est incompréhensible. » Canach 1-1 Mamer.

Bryan Gomes (Capitaine de lUS Rumelange) : « On aurait dû faire mieux. C’est un match avec un nombre hallucinant d’occasions. Je n’avais jamais vu ça. On touche quatre fois le cadre, eux une fois. J’ai raté un pénalty. Eux aussi. On aurait pu assister à quinze buts, mais on n’en a vu que quatre : trois pour eux et un pour nous. Cette défaite nous fait très mal, surtout dans la course pour les barrages. Même si c’est mathématiquement encore possible, il faut bien avouer que ce sera très difficile. Mais qui sait, il peut encore se passer des choses, même si l’espoir est mince. » Rumelange 1-3 Weiler-la- Tour.

La rencontre à ne pas manquer : Bissen – Junglinster

Pour le weekend prochain, pénultième journée de PH, notre attention se tournera tout particulièrement sur la rencontre entre Bissen et Junglinster. Pour les deux équipes, l’enjeu sera important. L’Atert, qui vient de glisser dans la zone rouge, espère en sortir et le temps presse. Cela passera par une victoire contre Junglinster. Mais la Jeunesse ne laissera pas filer les points si facilement, parce qu’elle veut absolument acter sa place de barragiste pour la montée.

Andy Foyen

Latest news
Related news