Le Racing domine Differdange et rejoint la tête

Le Racing domine Differdange 3-1 au terme d’un match sérieux et globalement maîtrisé. Le club de la capitale rejoint Dudelange en tête de la BGL ligue.

Les joueurs du Racing ont choisi les moments parfaits ce dimanche pour construire leur victoire face à Differdange, en inscrivant leur premier but juste avant la mi-temps et le deuxième dès le retour des vestiaires. 

Jusqu’à l’ouverture du score, les joueurs du Racing dominent les débats en faisant circuler le ballon, mais manquent de précision au moment de trouver leurs attaquants, en balançant de longs ballons ou en ratant la dernière passe. Mais le pressing haut de leur milieu de terrain leur permet au moins d’empêcher Differdange de respirer et de sortir de son camp. C’est sur coups de pied arrêtés lointains que les visiteurs tentent alors d’approcher la surface du Racing, sans réel danger pour le gardien Ruffier.

La première frappe cadrée du match vient de Mabella à la 15e minute, mais elle est trop sur Amodio. L’attaquant du Racing monte en puissance au fil des minutes, tout comme le milieu de terrain Farid Ikene de plus en plus percutant. Differdange n’abdique pas pour autant : Gulluni tente une frappe lointaine à la 28e minute, hors cadre. 

Deux passes décisives pour Ikene

Le premier coup de banderille du Racing vient donc au meilleur moment, à la 43e minute, juste avant la pause : Ikene passe le ballon à Mabella à l’entrée de la surface, qui crochète et élimine D’Anzico pour se remettre sur son pied droit. Sa frappe au ras du poteau gauche est imparable, 1-0 pour le Racing.

Et les hommes de Jeff Saibene vont démarrer la seconde période comme ils ont conclu la première. Dès la 47e minute, un coup franc est vite joué côté droit, Ikene, encore lui, centre dans la surface de Differdange… Emmanuel Françoise s’élève plus haut que tout le monde et crucifie Amodio à bout portant. 2-0 pour le Racing. 

Les rouges ont malgré tout un sursaut d’orgueil en réduisant le score quelques minutes plus tard à la 54e minute. Sur un corner, Cabral se joue de la défense adverse et trompe le gardien du Racing d’une tête décroisée, 2-1. 

Rossi inscrit le but du break

Mais les joueurs du Racing n’ont pas l’intention de laisser échapper la victoire et remettent le pied sur l’accélérateur. A la 69e, Mabella, intenable, fait un superbe débordement sur le côté droit et élimine plusieurs joueurs jusqu’à la ligne de corner, avant de glisser le ballon en retrait pour Rossi qui n’a plus qu’à le pousser du plat du pied au fond des filets. 3-1 pour le Racing, le break est fait. 

En fin de match, Cabral touche encore le poteau pour Differdange à la 90e, puis place une frappe au-dessus à la 93e. Les hommes de Resende ont laissé passer leur chance. Le Racing l’emporte et rejoint Dudelange en tête de la BGL ligue.

Latest news
Related news