Le Swift fait chuter le F91 au bout de l’ennui (1-0)

C’est une rencontre bien triste auquel nous avons assisté cet après-midi entre le F91 et l’un de ses concurrents directs. Avec au bout une victoire des locaux, qui font chuter le leader et relancent totalement la lutte pour la première place.

Cet après-midi, c’est un Swift revigoré par trois victoires consécutives qui recevait un F91 tenu en échec le week-end dernier sur sa pelouse face au surprenant Strassen. Une belle affiche sur le papier qui ne fut pourtant pas terrible en première période. Car même si les deux équipes jouaient vers l’avant, les occasions n’étaient pas légion. Sinani, en début de match, prenait sa chance aux vingt-mètres mais sa frappe, trop écrasée, finissait à quelques mètres du but de Dupire. La même issue pour un coup-franc de Van Den Kerkhof quelques minutes plus tard, passé au-dessus du but adverse. De trop maigres opportunités pour le F91, qui n’était pourtant pas plus inquiété par le Swift. Les hommes d’Aniello Parisi parvenaient à se procurer plusieurs corners, rarement bien joués pour apporter le danger.

Pierrard délivre le Swift

Le début de seconde période en présageait rien de bon. Il fallait attendre la 68e minute pour voir une première opportunité arriver du côté du Swift, avec Kore qui osait un geste acrobatique dans la surface mais qui voyait son ballon filer à côté du poteau gauche d’Est posito. Quelques minutes plus tard, Hesperange retournait devant le but et sur un centre mal dégagé par la défense dudelangeoise, Pierrard tentait une demi-volée dévissée qui finissait… dans les pieds de Rayan Philippe, qui déviait le ballon directement aux fonds des filets (1-0, 71e). Le F91, sonné, ne parvenait pas à apporter le danger dans la surface du Swift et s’essayait de loin, en vain, à l’image de la frappe molle de Charles Morren qui finissait dans les gants de Dupire. Dans les dernières minutes du match, les joueurs de Carlos Fangueiro poussaient mais Tom Schnell et ses coéquipiers en défense, ultra solides ce soir, ne pliaient pas. Au final, le Swift s’impose par la plus petite des marges et revient à trois unités de son adversaire, toujours leader du championnat mais qui voit les concurrents revenir les uns après les autres.

La composition des deux équipes :

Swift Hesperange :

Dupire, Garos, Melisse, Schnell, Malget, Prempeh, Pierrard (Marques, 85e), Electeur, Kore, Stolz, Philippe

F91 Dudelange :

Esposito, Van Den Kerkhof, Delgado, Cools, Diouf, Kirch (Hadji, 74e), Vova, Morren (Gashi, 67e), Sinani, Hassan (Muratovic, 57e), Bettaieb

Latest news
Related news