Mali : l’armée française accuse le groupe Wagner de tentative de déstabilisation

Une vidéo filmée par drone montre des soldats de type caucasien recouvrir de sable plusieurs cadavres, près de la base de Gossi, dans le nord du Mali.

L’armée française soupçonne fortement le groupe Wagner de tenter de manipuler l’opinion au Mali. Elle soupçonne en effet les mercenaires russes d’avoir enterré des corps près de la base de Gossi, au nord du Mali, dans le but de faire croire à un charnier laissé par les militaires français après leur départ.

L’état-major français se base sur une vidéo filmée par un drone sur laquelle on aperçoit des soldats de type caucasien recouvrir de sable plusieurs cadavres, et accuse Wagner «d’attaque informationnelle».

«Cette manœuvre de décrédibilisation de la force Barkhane semble coordonnée. Elle est représentative des multiples attaques informationnelles dont les militaires français font l’objet depuis de nombreux mois», a déclaré l’état-major français.

Latest news
Related news