Mariusz Dziurdia : « Créer la sensation »

Médaillé d’or des championnats d’Europe des Petits Pays cet été, le groupe de « Coach D » se frottent cette semaine à du lourd dans le cadre de la phase qualification à l’Euro 2023. Entretien avec le technicien polonais avant les deux échéances face à la Suisse puis L’Italie. 

Comment vous préparez-vous pour les deux jeux ? Depuis combien de temps êtes-vous tous ensemble ?

Nous nous entraînons depuis une semaine mais nous sommes au complet seulement depuis lundi car les joueurs qui jouent à l'étranger n’ont pu nous rejoindre qu'avant-hier. Nous sommes très satisfaits de la façon dont l'équipe s'entraîne. L'ambiance est très bonne. Tout le monde est très motivé et attend avec impatience les deux matches.

Quelles sont d’ailleurs les ambitions de ces deux matches contre la Suisse puis contre l'Italie ?

Nous sommes les premiers à être heureux de pouvoir à nouveau jouer à domicile après de nombreuses années. Nous voulons continuer à nous développer et à nous améliorer de plus en plus, nous voulons gagner chaque match et c'est l'attitude que nous adopterons pour y parvenir.

Le groupe est-il complet ou y aura-t-il des absents de cette réunion ?

Malheureusement nous ne pouvons pas accéder à toutes les joueuses qui étaient là cet été. Les trois joueuses qui étudient aux USA et jouent un rôle très important dans notre équipe ne sont malheureusement pas là. Elles n'ont pas obtenu la permission de partir de leur université respective. D’autres joueuses ont la chance d'être appelées à leur place. A elles d’en profiter maintenant !

Quelles sont les ambitions dans ces phases de qualification ?

Nous donnerons 100% à chaque match et jouerons avec cœur et passion. C'est tout ce que nous pouvons faire. Si on montre tout ça alors peu importe le résultat le résultat car nous nous pourrons être satisfaits et fiers de nous-mêmes. On sait que dans ces matches de qualification, on ne part jamais vraiment favoris mais on va quand même essayer de créer la sensation et de gagner un match.

Que pouvez-vous nous dire à propos de la Suisse et de l'Italie ?

La Suisse et l'Italie sont des équipes qui jouent à ce niveau depuis longtemps et qui ont beaucoup plus d'expérience que nous. L'Italie est définitivement la meilleure équipe de notre groupe. Elle est 13e au classement mondial et possèdent exclusivement des joueuses professionnelles qui jouent à un bon niveau européen. La Suisse est aussi une équipe expérimentée, mais si nous nous trouvons dans un bon jour et si nous défendons bien, nous serons en capacité de les battre.

 

Le groupe pour les deux rencontres : Meynadier – Muller Estelle -Jablonowski – Mossong – Mreches – Dittgen – Geniets – Etute -Skrijeli – Bidinger – Wolff – Baum.

 

À noter dans ton agenda :

Luxembourg – Suisse, le jeudi 11 novembre à 19h (à la Coque)

Italie-Luxembourg, le dimanche 14 novembre à 18h (à Faenza (ITA))

Dernières nouvelles