Orelsan de retour avec « Civilisation »

Le rappeur français fait son grand retour en ce mois de novembre avec son quatrième album intitulé « Civilisation ». 

Après la sortie sur Amazon de « Montre jamais ça à personne » une série réalisée par son frère où le rappeur se dévoile comme jamais, Orelsan sortait le 19 novembre dernier son nouvel album « Civilisation ». C’est le quatrième opus en solo du rappeur normand après « Perdu d’avance » en 2009, « Le chant des sirènes » en 2011, et enfin « La Fête est finie » en 2017. Dans « Civilisation » il livre en 15 titres un des albums de rap français les plus attendu de l’année. 

Et les critiques s’accordent à dire que le résultat est plutôt réussi. A 39 ans l’artiste originaire de Caen livre un nouvel album plein de maturité, ou les grands thèmes de société sont une nouvelle fois présent, comme sur le titre « L’odeur de l’essence », premier single évènement présenté au public, accompagné d’un clip aux images chocs, à la musique puissante et aux propos percutants: « La nostalgie leur faire miroiter la grandeur d’une France passée qu’ils ont fantasmée, l’incompréhension saisir ceux qui voient leur foi dénigrée sans qu’ils aient rien d’mandé »

Le meilleur album de rap français de l’année?

Sorti juste à temps pour pouvoir prétendre à concourir aux Victoires de la musique, « Civilisation » devrait une nouvel fois rafler plusieurs récompenses. Car ce nouvel opus va une nouvelle fois marquer les esprits grâce à des textes une nouvelle fois très acérés. Aurélien Cotentin comme on l’appelle dans le civil, y révèle également comme souvent des aspects de sa personnalité, ainsi que de sa vie personnelle au moment où il approche de la quarantaine. 

Sur un titre comme « Manifeste » le rappeur opte pour un phrasé très proche du « slam », ou sur 7m22 il nous plonge littéralement dans une manifestation pour un résultat très réussi et qui colle une véritable claque à l’auditeur. Entre son passé, une description acerbe de notre époque, et une tentative de se projeter sur le futur, Orelsan réussit son coup et s’ancre un peu plus dans le paysage du rap conscient comme on l’appelle dans l’Hexagone. 

Latest news
Related news