Pétange 0 – 1 Fola : Le Fola maintient le rythme

Bousculé par une équipe de Pétange qui aura offert une prestation encourageante, le Fola s’impose tout de même 0-1. Une victoire particulièrement précieuse pour le club eschois, qui s’accroche ainsi à la deuxième place au classement, et retarde le sacre officiel du F91.

Pétange 0 – 1 Fola (Mustafic s.p, 74e)

Pétange fait de la résistance


Les deux équipes, tout deux éliminées de la Coupe lors des demi-finales doivent oublier pour mieux rebondir. Si Pétange semble à l’abri des places de barragistes, le Fola, lui, doit l’emporter pour ne pas perdre cette seconde place au classement. La troupe de Sébastien Grandjean prend d’ailleurs le match par le bon bout après une bagarre initiale du milieu de terrain. De plus en plus incisif, le club eschois passe proche d’ouvrir le score à deux reprises par le biais d’un homme : Mirza Mustafic. Mais les deux tentatives de l’électron libre offensif ne parviennt pas à faire mouche, la seconde trouvant le poteau de Barrela. C’est paradoxalement à ce moment là que l’Union va commencer à se révolter, en la personne comme souvent d’Artur Abreu. Le leader et captaine de Pétange, nommé pour le Dribble d’OR 2022 commence ainsi à poser de plus en plus de problèmes sur le côté gauche. Sa percée suivie d’un cadeau est bazardée par Collet, sûrement heureux de voir après coup l’arbitre siffler hors-jeu, alors qu’il avait placé inexplicablement son ballon sur la barre transversale. Les joueurs de Kakoko se produiront une nouvelle opportunité quelques minutes plus tard par Abreu dont la frappe croisée ne trouve pas le cadre. La mi-temps est alors sifflée sur cette jolie montée en puissance de l’Union, tandis que Diallo côté visiteurs doit quitter ses coéquipiers sur blessure.


Mustafic, homme providentiel


La seconde période recommence assez sensiblement comme s’était achevée la première : Pétange, de plus en plus à l’aise gêne considérablement un Fola sûrement émoussé après la débauche d’énergie du dernier match fou contre Dudelange. Mais, à l’image de ce centre dangereux qui ne trouve pas preneur d’Abreu, l’Union ne concrétise pas sa réelle domination. Alors que le Fola éprouve de grandes difficultés à accélerer la rencontre, la clef va finir par venir sur un geste défensif non-maitrisé : Mirza Mustafic, encore lui, est déséquilbré dans la surface et l’abritre n’hésite pas un instant avant de siffler penalty. Le numéro 98 ne se fait pas prier et se venge lui-même, prenant Barrela à contre-pied (0-1, 74e). Soulagé, l’actuel dauphin du F91 ne va pas laisser passer sa chance. Malgré une vraie réaction côté local, les quelques opportunités restantes sont encore une fois gâchées par un manque de réalisme criant. Quatre jours après sa sérieuse déconvenue sur sa pelouse, le Fola réussit une excellente opération et conserve sa seconde place. Pour Pétange, cette rencontre, à l’image d’une saison dans l’ensemble très décévante, s’achève par un résultat négatif. 

Latest news
Related news