Une ministre néerlandaise présente ses excuses aux personnes trans

Ingrid van Engelshoven s’est excusée pour une loi en vigueur aux Pays-Bas de 1985 à 2014, qui autorisait les personnes à changer de sexe mais sous des conditions très contraignantes et dégradantes.

Il s’agit d’une première mondiale. Le samedi 27 novembre, au Parlement de la Haye, Ingrid van Engelshoven, minsitre de l’éducation et de la culture néerlandaise, s’est excusée auprès des personnes trans. En cause ? Une loi de 1985, et qui s’est appliquée jusqu’en 2014, qui permettait le changement de sexe… mais à des conditions contraignantes, pour ne pas dire plus.

Cette loi autorisait en effet le changement de sexe si la personne suivait un traitement hormonal et des opérations chirurgicales afin de transformer au maximum son apparence physique et si elle acceptait d’être stérilisée de manière permanente et irréversible. Juqu’en 2021, elle devait en plus se séparer de son ou sa partenaire pour espérer obtenir une modification des documents officiels.

« Il est inconcevable que les Pays-Bas aient décidé de telles choses en 1985 et aient permis qu’elles perdurent jusqu’en 2014 », a notamment déclaré la ministre.

Latest news
Related news